vendredi 29 novembre 2013

dimanche 24 novembre 2013

Suspens insoutenable !

 
 
Allaient-ils venir ???
 
 
OUI ! le petit théâtre fut presque plein, réchauffé par la présence d'un public disons-le assez avide 
de connaître nos deux romans, dont l'ILLUSTRE BARAQUE , le dernier, bien sûr
et se demandant comment on pouvait ainsi arriver à écrire à Quatre sans s'entretuer.
 
Dominique Durozier parla de ses ancêtres et de leur théâtre ambulant LA BARAQUE
et évoqua ses projets de PETITE BARAQUE.
 
Olivier, Jaky, Dominique, Henri, Claudie et Dany
...prêts pour la photo finale ?
 
alors, rendez-vous pour notre prochain roman... déjà en route !
 
 
 
 
 
 

mercredi 20 novembre 2013

J'en vois un qui louche ...







Extrait ...


                                       Je ne regrette absolument pas de m'être rendu à cette invitation 
de Diane de Pardailhan-Tonnerre et Amarante du Condom de Tompezat, que je ne connais  pas ! Il faut dire que, comme responsable départemental de France 3, je reçois toutes sortes d'invitations plus ou moins loufoques. 
Celle-ci portée sur un carton au nom de la première et signé de la seconde faisait mention d'une troupe de théâtre itinérante qui ferait une représentation devant un parterre de savants. J'imaginais d'ici des professeurs Tournesol avec leurs cornets acoustiques, s'apostrophant en criant alors que de malheureux comédiens tentaient de dérouler leur texte. Cela au milieu de femmes en robes à crinolines, bref, de quoi titiller la curiosité de tout journaliste blasé.
De plus, militant d'une longue lignée de rad-soc, il ne me déplaisait pas de voir à quoi pouvait bien ressembler nos hôtesses : « Mesdames de et du …! ».
Et là, ….... je ne fus pas déçu ! 



Danielle Sabatier, que j'avais bien connu dans les meules de foins derrière l'école de bonnes sœurs d'Auch du temps de notre jeunesse, s'était transformée en Amarante du Condom de Tompezat, amie intime de Diane de Pardailhan-Tonnerre.
Bien sûr, Danielle/Amarante avait toujours eu beaucoup d'élégance et même de la classe, mais, lors de notre adolescence, nous l'aurions plutôt vue faire une carrière de mannequin ou d'actrice que de devenir une sorte de comtesse dans un château campagnard.






La suite ... samedi à "La Charcuterie" ?

à partir de 18 h




dimanche 10 novembre 2013

... et c'est parti !







Où donc, mieux que dans un théâtre aurions-nous pu vous recevoir et vous présenter les aventures de cette troupe itinérante de saltimbanques en tournée à bord de "'L'Illustre Baraque" ? 

Ce n'est pas la peine d'apporter votre gamelle ou de préparer le repas, ... il y aura à boire et à manger !

ENTRÉE (et sortie) LIBRE

vendredi 8 novembre 2013

conseils à nos lecteurs...

... pour lire confortablement L'ILLUSTRE BARAQUE et JOLIS MOIS DE MAI :

 
 
et la dernière création, haute technologie:
 
 
 
 

vendredi 1 novembre 2013

Ecrire à quatre ? ... Comment qu'y font ?



C'est simple !


Vous prenez un amphi plein d'étudiants (âgés de préférence)

Dans le lot, ...


vous en choisissez quatre (au moins !),




... vous les stockez dans un lieu clos, ...


avec pour mission d'abord ...

de trouver un sujet ...


...

... une fois que c'est trouvé ...




ne pas hésiter ...

Choyez vos étudiants,

offrez leur des gâteaux, ...


des chocolats, ...


du champagne, ...


et même des câlins, ...


pourvu que ceux-ci ...

TRAVAILLENT, ...









ENQUÊTENT, ...






APPROFONDISSENT, ...


DÉBATTENT, ...


VOIRE S'ENGUEULENT ...




ET TRAVAILLENT ENCORE, ...






JUSQU’À CE QUE ...


... ET ,  ... 
C'EST PARTI ! ...
...

LES PRIX, ...


LES RECEPTIONS MONDAINES, ...


LA GLOIRE, ...

LA FORTUNE, ...


... LE TRAIN-TRAIN LITTÉRAIRE, QUOI ?


... mais c'est une autre histoire ...




Et une 7 ème position !


... bien sûr pour lire notre nouveau roman: L'ILLUSTRE BARAQUE et ... relire JOLIS MOIS DE MAI,
ça va de soi !